Hortithérapie

6 avril 2011 (7)
« L’HORTITHERAPIE : C’est l’intégration des activités horticoles (le jardinage) dans un processus de soin, d’éducation, de lutte contre la maladie ou l’exclusion, comme activité ergo-sociothérapeutique ».
« Créé à partir du mot latin «Hortus» (qui signifie jardin) et du mot «thérapie», l’hortithérapie s’intéresse à l’action du jardinage sur le corps et l’esprit. Cela favorise l’équilibre psychologique et contribue donc à la guérison, à un bien-être !
Au même titre que le sport, la musique, ou la peinture… C’est un concept reconnu et largement utilisé dans les pays d’Amérique du Nord (Canada, USA) et également au Japon. Dans ces pays, nombre d’établissements, spécialisés dans l’accueil des personnes âgées ou handicapées, l’utilisent comme support thérapeutique. C’est une spécialité médicale qui fait partie du cursus universitaire des personnels soignants. En Europe de nombreuses initiatives ont également vues le jours ces dernières années.
Mais ce sont des expériences diffuses et éparses et le concept n’est absolument connu, et encore moins reconnu. Néanmoins toutes les activités liées au jardinage (et à l’environnement en général) bénéficient, actuellement, d’un intérêt croissant de la population et particulièrement des structures sociales, médicales et médico-sociales.
Sans même aller jusqu’à prétendre proposer des soins, et encore moins une thérapie, nous cherchons à utiliser le plus largement possible le jardinage comme support éducatif, pédagogique, comme un moyen de lutter contre les effets du vieillissement, et comme un outil favorisant l’autonomie et la responsabilisation et le bien-être.
Ce document a été réalisé à partir de mon expérience et d’articles relatant des expériences menées sur l’hortithérapie et les jardins thérapeutiques. »

Extrait du texte « Les Ateliers Jardins : avantages de l’hortithérapie« , de Formavert.

Voir la page et les formations proposées : http://www.formavert.com/atelier.html